Confiance et estime en soi : retranscription de la vidéo d’introduction

par

Pour visionner la vidéo sur YouTube, via un nouvel onglet, cliquez ici

Bonjour à toutes, bonjour à tous!

C’est Manu Liard… Je suis ravi, une fois de plus, de vous retrouver en cette belle journée pour vous parler d’un thème… ou du moins pour l’introduire aujourd’hui parce que… il y a franchement matière à débattre à ce sujet… d’un thème, donc, que l’on peut aisément décliner en trois parties distinctes, chaque partie, chaque élément se rejoignant finalement l’un l’autre, et les uns les autres.

J’ai nommé d’abord l’ “Amour de soi”, ensuite, l’ “Estime de soi”, et enfin, la “Confiance en soi”.

Et pour vous parler d’ “Estime de soi”, … un tout petit peu de “Confiance en soi”, aussi… il m’a semblé amusant de le faire depuis ici, en fait… devant le Théâtre Marigny, à Paris. Mais surtout, juste derrière, moi, se trouvent les jardins du Palais de l’Elysée, bureaux et demeure des Présidents français. Alors… pourquoi ici, me direz-vous? Eh bien, tout simplement… just for the fun ! Car, que l’on apprécie ou non le personnage, peu importe, … ce sujet m’a rappelé en fait la réponse faite par Emmanuel Macron à une journaliste, il y a quelques années, alors qu’il n’était même pas encore Président, et que je partage ici avec vous. Regardez…                      

Bonjour. Isabelle Torre, de TF1.

Ma question est un peu plus personnelle…

Vous avez, dans un mensuel, déclaré que vous ne vous aimiez pas…

Alors… ça en a fait sourire certains, mais plus sérieusement : est-ce que vous pouvez nous dire ce que vous n’aimez pas en vous et qui pourrait gêner, bien sûr, votre action politique ? Et est-ce qu’il n’est pas gênant de prétendre diriger un pays sans s’aimer soi-même ?

Alors… je vais vous dire deux choses…

La première, c’est que l’ “Amour de soi” n’est pas l’ “Estime de soi”. Il est impossible de prendre des décisions, de gouverner, ou de présider – puisque j’aspire à présider et non à gouverner – si on n’a pas l’ “Estime de soi », qui est indispensable pour avoir le recul, pour avoir l’amour des autres et la distance. L’ “Amour de soi”, qui confine au narcissisme, n’est pas une qualité… très rarement.

Donc, il faut avoir l’esprit de distinction en la matière.

J’ai l’estime de moi-même comme, je l’espère, chacune et chacun dans cette salle, qui permet le recul, la bonne décision. Mais j’ai le droit de ne pas avoir l’amour de moi-même et une contemplation narcissique à l’égard de votre serviteur.

Amusant, non? Je trouve la répartie plutôt de taille et assez juste d’ailleurs.

Cette réponse d’Emmanuel Macron m’offre une voie assez royale… enfin… républicaine, devrais-je dire ici… je risque la guillotine… une voie royale, donc, pour vous proposer que d’emblée nous abandonnions la première partie du thème, à savoir, l’ “Amour de soi”. A priori, nous ne sommes pas ici pour parler de narcissisme.

De même, je pense non pas abandonner mais bien reporter à plus tard le fait de traiter de la “Confiance en soi”, qui est un sujet à part… à part entière, selon moi. Et aussi, parce qu’il me semble que sans estime de soi, il est un petit peu compliqué d’envisager d’avoir réellement confiance en soi. Donc, chaque chose en son temps.

Donc, pour aller ‘straight to the point’, comme je dis souvent, commençons donc par le commencement, à savoir, quelques définitions. C’est une chose que je fais souvent, d’ailleurs…

Qu’entend-on par “Estime de soi”? L’estime de soi correspond à l’idée qu’une personne se fait… elle-même, donc… de sa propre valeur. C’est le niveau auquel un individu s’évalue. La question essentielle que l’on se pose généralement à ce sujet, et lorsqu’on parle d’estime de soi, c’est clairement : “Ai-je le sentiment intime et personnel de valoir quelque-chose?”. On parle donc ici, clairement, de valeur.

Avoir confiance en soi, c’est autre chose. Là, il s’agit avant tout de se connaître, de croire en son potentiel, et surtout, en ses capacités. On trouve là clairement un stade suivant… cette confiance en soi. D’où ma volonté de ne traiter ici aujourd’hui que de cette première notion, à savoir, l’estime de soi.

Alors que se passe-t-il lorsqu’une personne dispose d’une forte estime d’elle-même? Eh bien, en fait, tout un ensemble d’implications au quotidien. Et assez intéressantes, d’ailleurs.

Par exemple, cette personne ne se sentira ni inférieure, ni d’ailleurs supérieure aux autres. Ce qui lui confère un certain équilibre par rapport à son entourage, qu’elle considère généralement à sa juste valeur.

Généralement, elle accepte aussi les opinions des autres, positives ou négatives.

Un individu qui a une forte estime de lui-même sera assez capable de prendre des décisions, ou de faire des choix qui lui sembleront équilibrés, dont par rapport aux autres… ce qui est aussi assez intéressant.

Il sera aussi plus ouvert à de nouvelles expériences, à de nouveaux environnements ou à des activités jusque-là inconnues.

Ces personnes disposent aussi d’une forte capacité à avancer, à aller de l’avant, sans forcément se préoccuper excessivement du passé, ou de ce qui pourrait arriver.

Un autre avantage qui me vient, indirect, mais qui nous intéressera particulièrement… Lorsqu’on a une belle estime de soi, on est beaucoup plus résistant à la manipulation par autrui, ce qui dans le thème général de la douance, du haut potentiel… … si vous voyez ce que je veux dire…

Enfin, lorsqu’on a une belle estime de soi, et de soi-même, on croit en ce qu’on fait, on ce qu’on dit, ce qui renforce alors notre confiance en nous. On y reviendra…

A l’inverse, lorsqu’on a on a peu d’estime de soi, on peut facilement rencontrer un certain nombre de difficultés : beaucoup d’indécision, qui découle souvent d’une grande crainte de commettre beaucoup d’erreurs, beaucoup d’insatisfaction personnelle, aussi… et d’autocritique… généralement grandement injustifiée d’ailleurs.

Une personne qui n’a pas beaucoup d’estime d’elle recherche beaucoup de perfectionnisme aussi… une grande sensibilité aux critiques extérieures, aussi… un sentiment d’infériorité, beaucoup… beaucoup d’impatience, aussi,… de méfiance, d’irritabilité.

Enfin bon voilà… vous me connaissez, je n’aime pas trop m’attarder sur les points négatifs, même s’il est évidemment important de s’y pencher aussi, en vue de les corriger ou de les améliorer.

Alors… comment faire avec toutes ces opportunités, finalement, ou qualités spécifiques que j’ai évoquées à l’instant, tout en restant attentif aux difficultés, aux quelques embûches qui existent malgré tout?

Alors… en tant que HP, l’exigence que l’on a par rapport à soi-même est souvent importante En conséquence, on se met souvent une pression, qui l’est tout autant, d’ailleurs. L’essentiel est alors de se fixer des objectifs atteignables, tout en écartant tant que possible les excès de perfectionnisme. Car lorsqu’un HP n’atteint pas ses objectifs, Il le vit souvent comme un échec assez lourd. Donc, l’essentiel sera de toujours se fixer des limites raisonnables et atteignables, et de conserver ainsi votre estime de vous-même et en vous-même.

Autre élément important : il faut éviter tant que possible la comparaison. Là aussi, l’estime de soi peut être indirectement affectée et de façon considérable. N’oublions pas qu’un HP aura parfois tendance à se retrouver dans un environnement personnel, et professionnel aussi d’ailleurs, d’un niveau intellectuel assez élevé. Pas toujours, mais quand même assez souvent… S’il s’agit là d’un avantage, quelque part, alors qu’on se retrouve entre pairs, cela peut aussi devenir une réelle difficulté, lorsqu’en doutant de ses propres capacités, on tente d’en faire trop, ce qui, une fois de plus, n’est pas franchement excellent.

Donc, une fois de plus, just be yourself! Soyez vous-même, sûr(e) des valeurs qui vous portent et qui vous guident, tout en vous fixant des objectifs atteignables Il s’agit là des clés essentielles pour conserver votre estime en vous. C’est vraiment un bon conseil que je vous donne.

Autre élément que j’ai relevé dans mes lectures, et qui me semble vraiment intéressant : l’autocompassion. Il s’agit là d’un outil réellement puissant, qui aide à maintenir, voire à entretenir son estime en soi. C’est vraiment important. L’idée est alors de prendre volontairement, et efficacement d’ailleurs, conscience de ses qualités, de sa personnalité, tout en écartant, tout autant volontairement d’ailleurs, ses propres imperfections, qu’elles soient d’ailleurs fondées ou imaginaires. Il s’agit là d’une réelle prise de conscience qu’il convient d’entretenir au quotidien.

En clair, acceptez-vous tels que vous êtes! Une fois de plus, vous disposez de valeurs qui vous sont propres, personnelles, et qui ont de la valeur! Par cette attitude d’autocompassion, que je trouve vraiment intéressante, vous renforcerez indéniablement votre estime de vous-même.

Quelques autres clés qui me viennent, pour doper votre estime en vous, telles que développées d’ailleurs par Myriam Ogier. Faites-vous confiance, dont en écoutant vos intuitions! L’intuition… un thème hautement important, présent sur mon site, d’ailleurs. Développez aussi votre assertivité! Exprimez-vous, sans forcément empiéter sur le terrain des autres… Mais avancez! Avancez!

Quoi d’autre… oui! Canalisez vos émotions! Encore un thème que j’ai développé sur mon site, avec une vidéo introductive tournée il y a quelques temps près d’ici, d’ailleurs, sur le parvis de Notre-Dame. Et dans la foulée, reconnaissez et développez votre intelligence émotionnelle. Allez voir sur mon site, dans la section “Emotions“.

Autre chose importante, aussi : repoussez, éjectez tant que vous pouvez ce fameux sentiment d’imposture! Vous avez de la valeur, soyez-en assuré!

Et dans le même ordre d’idées, arrêtez donc de dire tout le temps “je suis navré”, “franchement désolé”… J’étais un spécialiste de la chose. Et, au contraire, acceptez sans cesse les remerciements et les félicitations qui vous viennent, pour vos accomplissements! Ils ne sont pas dus au hasard, mais bien aux fruits de vos compétences, et de votre savoir-faire.

Faites-vous plaisir, aussi, à vous… Et pas tout le temps aux autres, QUE aux autres! A vous! Vous le valez vraiment bien.

Il y a d’autres pistes, bien sûr, mais travaillez déjà celles-là. Vous verrez…

Les objectifs recherchés en ayant une belle estime de soi sont assez multiples, et souvent salutaires. Il s’agit, par exemple, de prendre VOS décisions, celles qui vous plaisent à vous, et vous conviennent. Pas forcément en rejetant celles des autres, mais en utilisant votre propre libre arbitre. Ça, c’est important. Ce qui mène indéniablement à un meilleur alignement avec soi-même. Vous vous apprécierez vous-même et ce que vous faites, et avec un effet de boule de neige.

Vous accepterez aussi vos imperfections. Et du coup, vous parviendrez à combattre plus facilement ce fameux perfectionnisme… quelle crasse! Vous serez alors capable d’une meilleure introspection, d’authenticité aussi, Et de créativité, Aussi.

On dispose également d’une vision du Monde plus réaliste, et en équilibre avec celles et ceux qui nous entourent, et dont on accepte aussi beaucoup plus facilement, non seulement l’avis, mais aussi leurs propres imperfections.

Oui, tout ça est atteignable! Et beaucoup plus facilement que vous ne pensez, franchement! Donc, en clair : ACTION!! Fixez-vous des objectifs atteignables, prenez conscience, et agissez! ACTION!!

Voilà! J’en reste là pour aujourd’hui, d’autant que je pense être déjà en retard pour mon prochain rendez-vous! Heureusement, ce n’est pas très loin d’ici, sur l’avenue Matignon, à deux pas d’ici. Donc, c’est très bien. Non, avenue Matignon, je n’ai pas rendez-vous avec le Premier Ministre français, rassurez-vous!

N’hésitez pas à partager, et à envoyer vos commentaires, vos vidéos, si possible, mes articles, non pas que j’ai besoin ou envie de visibilité, mais simplement pour que, dans un esprit de bienveillance et de partage, le plus grand nombre puisse en bénéficier.

Et surtout, n’hésitez pas non plus à me faire part de vos avis, à m’envoyer vos commentaires, me raconter vos propres expériences sur le sujet, toujours dans un but de partage, de complément d’information, pour nourrir le débat, et pour le plus grand bonheur de tous!

Je file!

A tout bientôt!

Retour vers la page ‘Confiance et estime en soi’

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez nous contacter ?

10 + 3 =

Quelques articles récents, issus de différentes thématiques...