Thérapie, coaching ou encadrement : retranscription de la vidéo d’introduction

par

Pour visionner la vidéo sur YouTube, via un nouvel onglet, cliquez ici

Bonjour à toutes, bonjour à tous, c’est Manu Liard.

Je vous souhaite la bienvenue à Louvain-La-Neuve, ville estudiantine bien connue et assez incontournable en Belgique, siège de l’UCL, l’Université Catholique de Louvain, du côté francophone du pays. Une ville fondée à la fin des années 60, sauf erreur de ma part, et qui abrite un bon nombre de facultés, mais aussi, de nombreuses habitations, maisons et autres appartements, ou “kots”, tel qu’on les appelle en Belgique, qui sont donc ces logements, communautaires, ou non, d’ailleurs, où se rassemblent tous ces étudiants, dans la joie et la bonne humeur… et, on l’espère aussi, dans une atmosphère un petit peu studieuse, parfois… quand même…

Et parmi toutes les facultés qui occupent le terrain, ici, il en est une, paraît-il assez réputée, à savoir, la faculté de psychologie, devant laquelle je suis passé tout-à-fait par hasard il y a quelques minutes, et qui m’a donc inspiré cette petite vidéo du jour.

Pourquoi donc ? Eh bien, tout simplement parce que, à la suite de mes nombreuses recherches pour alimenter Planète Zèbres, et vous apporter des informations les plus pertinentes possibles, je me suis interrogé, justement, sur la pertinence de se faire “accompagner”, de se faire “suivre”… ce qui me fait sourire, parce que ça me rappelle un sketch de l’humoriste Gad Elmaleh, qui m’a fait beaucoup rire…

Mais donc, se faire accompagner, que ce soit de manière générale, ou dans le cas du Haut Potentiel, plus précisément… Est-ce utile, nécessaire, voire même conseillé ? C’est une bonne question, qu’un bon nombre d’entre vous se pose, d’ailleurs, manifestement… du moins, c’est ce que j’ai déjà constaté sur les réseaux sociaux, ou même, par le biais d’emails et de messages que je reçois souvent, lorsqu’on me demande certains conseils.

Forcément, je n’ai pas de réponse miracle à cette question, d’autant que, à mon sens, il s’agit là d’un aspect vraiment très personnel. Chacune et chacun est non seulement libre de penser ce qu’elle ou il souhaite, mais, de surcroît, il me semble qu’un cas, ou un cas de figure n’est pas un autre. Donc, la réponse à apporter est forcément différente.

Cela dit, pour celles et ceux qui ont déjà navigué sur Planète Zèbres, vous l’aurez déjà lu, constaté, et donc compris : pour ma part… mais c’est un avis purement personnel… je considère la douance non pas comme une maladie que l’on diagnostique, mais bien comme un mode de fonctionnement que l’on détecte.

Certes, dans le cadre d’un accompagnement personnel par un professionnel, lorsqu’il y a réelle pathologie, voire maladie, on conseillera davantage la consultation, peut-être, d’un psychiatre, ce qui, à ma connaissance, n’est pas forcément le cas lorsqu’on se dirige vers un psychologue.

Malgré tout, une fois de plus à mon sens, le fait de se tourner vers un psychologue, donc, implique, quelque part, l’existence d’une “problématique”. Or, et une fois plus, celles et ceux qui me connaissent déjà sauront très bien où je veux en venir, pour moi, le Haut Potentiel n’est pas un problème ! Même si certains aspects doivent parfois être gérés, bien sûr.

Donc, consulter un psychologue………..

Quant au coaching… le fameux coaching… véritable phénomène de société… tellement à la mode… oui, j’y suis généralement assez favorable.

Pourquoi ? Simplement parce qu’il s’agit ici d’adopter une approche différente, puisque, une fois de plus à mon sens, nettement plus axée vers une certaine dynamique, où on mettra davantage en avant les aspects positifs de la personnalité, en vue de les développer et de progresser. Est-ce également adapté ? Pas toujours, je pense… mais souvent, sans doute.

En revanche, autre approche qui me plaît davantage, puisque plus “libre”, et plus constructive, selon moi : j’appellerais ça la “démarche individuelle”, où la personne concernée peut assez aisément… surtout de nos jours, via le Net… trouver ses propres sources d’informations, diverses et variées, dans lesquelles elle ira puiser ce dont elle a réellement besoin.

Et oui, ça, je dois bien l’admettre, ça me plaît ! Même si, bien évidemment, cette façon de procéder n’exclut aucunement le fait de se faire potentiellement encadrer par quelqu’un, ou par quelque chose. Je pense à des formations, des séminaires, des outils, des lectures, des articles, des vidéos, potentiellement disponibles en ligne, d’ailleurs…

Ou, autre option peut-être intéressante, aussi : un mix, un ensemble des trois possibilités, peut-être… quoi que là, le risque de téléscopage serait sans doute important !

En clair, chacun, chacune ses propres choix ! Et, à nouveau, j’ose espérer que la lecture de l’article de fond que vous trouverez sur la page correspondante, sur Planète Zèbres, vous sera utile, de même que la prise de connaissance des quelques trucs et astuces à ce sujet, ou encore, des témoignages que j’ai déjà recueillis, et que je partage avec vous, toujours dans un esprit de bienveillance…

N’hésitez pas à faire de même, c’est-à-dire, à apporter vos propres témoignages, si vous le souhaitez, en commentant ces différentes publications, ce qui est toujours apprécié, non seulement par moi-même, mais aussi, par les nombreux autres lecteurs et abonnés de Planète Zèbres.

Je vous laisse ici ! Et non, je ne vais pas en cours… j’ai passé l’âge pour ça… quoi que… on peut toujours apprendre, à tout âge !

A tout bientôt !

Retour vers la page ‘Thérapie, coaching ou encadrement’

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En soumettant un commentaire, vous acceptez notre Politique de Confidentialité, disponible ici.

Vous souhaitez nous contacter ?

Confidentialité

11 + 12 =

Quelques articles récents, issus de différentes thématiques...