A mes vingt ans, qu’aurais-je aimé que l’on me conseille ?

par

S’il est un point que je retiens de mes cours de sociologie à HEC (que je n’affectionnais pourtant pas particulièrement), c’est qu’il existe au niveau humain de grandes tendances comportementales, tout autant passionnantes les unes que les autres. Et force est de constater que celles que nous vivons actuellement viendront sans peine alimenter à l’avenir ces grandes analyses, tant pratiques que philosophiques, ou encore théoriciennes !

Père et fils

A bientôt 50 ans, et en observant les XYZ Gen’s, que je trouve passionnantes, je m’interroge…

A quoi aurait donc ressemblé les trente dernières années de ma vie si, à l’aube de mes vingt ans, j’avais pu obtenir (et surtout écouter !) les avis et autres conseils de personnes à l’expérience déjà bien remplie ?

Sans être exhaustif, et plutôt dans le désordre, voici ce que, transposé à aujourd’hui, j’aurais bien voulu que l’on me conseille…

1. Les langues, mais aussi, les cultures étrangères

Le monde à portée de mains

Le monde est devenu un village, désormais à portée de mains.

Il est essentiel de pouvoir communiquer avec d’autres peuples, d’autres cultures, tout en respectant les différences.

2. Anticipation

Ne pas avoir un, mais, si possible, deux… voire parfois même, trois temps d’avance. Penser à court, moyen et long terme.

Regarder au-delà de ce qui est tout proche offre en effet de vastes possibilités de choix, ce qui est souvent salutaire.

3. Se projeter dans l’avenir

Vivre le présent, mais aussi, s’identifier dans un avenir qui se construit progressivement, sur base d’objectifs concrets, tant personnels que professionnels.

4. Vitesse ≠ précipitation

Construire, progressivement et intelligemment.

Mieux vaut lentement et bien, que rapidement et mal.

5. Patience et persévérance

Renoncer à l’impossible est sage.

Encore faut-il que cela soit réellement impossible. Car si ce ne l’est pas, la persévérance sera toujours payante.

6. La critique de l’autre…

… est constructive, pour autant qu’elle soit bienveillante.

L’accepter, voire l’utiliser pour aller de l’avant, est riche en enseignements.

7. L’échec…

… est, certes, la fin de quelque chose.

Mais aussi, le début d’autre chose.

Il est surtout riche en enseignements, pour autant que l’on s’interroge : où ai-je commis une erreur ?

Ne pas oublier, toutefois, que l’erreur n’est excusable que si elle n’est pas répétée.

Winston Churchill

8. L’expérience des autres

Chacun sa propre expérience.

Souvent, se nourrir de l’expérience des autres permet toutefois de gagner du temps, et de l’énergie.

9. Entendre ≠ écouter

La différence est de taille…

10. Bienveillance vs. toxique

Toute personne apparemment bienveillante le sera effectivement dans la plus grande majorité des cas.

Parfois, il pourra toutefois s’agir d’un manipulateur, d’un brainpicker ou d’une personne toxique, qu’il conviendra alors d’écarter au plus vite de son propre chemin.

11. Accorder sa confiance…

… mais ni trop vite, ni à n’importe qui.

12. Cadeau !

Offrir, sans rien attendre en retour.

Pas toujours (mais souvent), la récompense viendra, naturellement.

13. Confiance, estime et affirmation (de soi)

Sans naïveté aucune, croire en ses forces, tout en identifiant (et en corrigeant !) ses faiblesses.

Se sentir fort quand tel est réellement le cas.

Et agir en conséquence.

Estime de soi

14. Gestion des priorités

Qu’est-ce qui est réellement important ? Pour qui ? Pour quoi ?

Cette action est-elle prioritaire sur l’autre ?

Que se passera-t-il si je laisse ceci de côté pour l’instant, au profit de cela ?

15. La santé

“Tant qu’on a la santé, tout va !”.

En effet. Mais au-delà de la santé physique, il y a aussi le bien-être moral. Tout est question d’équilibre, et de priorités.

16. Eviter les extrêmes

Comme en statistique, les extrêmes doivent être écartées, à tous niveaux.

17. Help !

Je ne sais pas ? Je n’y parviens pas ?

Demander de l’aide est courant, utile et constructif.

Aide

18. Networking

Les rencontres, oui.

Si certaines peuvent rester virtuelles, l’essentiel toutefois est qu’elles soient vraies ; et qu’elles aient du sens.

Il est inutile et contreproductif – voire même polluant – de s’encombrer d’innombrables contacts… que l’on ne recontactera plus jamais!

19. Réussite = humilité et partage

Tout en se posant la question de ce qu’est réellement la “réussite” (notion qui, idéalement, se doit de rester subjective), celui qui réussit peut aussi rester humble.

A l’opposé, ne jamais oublier que l’on est toujours la moyenne des cinq personnes qui nous entourent le plus fréquemment. En conséquence, oser aller vers ceux qui “réussissent” !

20. La belle Planète Bleue

Je vis, je consomme. Aujourd’hui.

Mais je pense aussi à demain, et aux conséquences de mon propre impact environnemental.

Planète Bleue

21. “Non !” ? Pas grâve !

Essuyer un refus n’est pas toujours agréable.

Mais quel risque prend-on à demander ?

22. Essayez !

Impossible

Comme le disait Oscar Wilde :

“Mieux vaut vivre avec des remords qu’avec des regrets !”

Essayer apportera toujours plus de satisfaction que de ne rien tenter…

23. Le respect des valeurs… et la valeur du respect

Chacun dispose de ses propres valeurs.

Respecter les siennes est source de stabilité. Tenir compte de celles des autres revient à faire preuve de respect.

24. Rester vrai…

… et aligné avec soi-même.

25. Flexibilité

Conserver son avis, sa position, sa ligne directrice. Mais aussi, accepter d’en changer, de modifier son cap, sur base d’éléments nouveaux (ou jusque-là inconnus).

Garder son esprit ouvert à d’autres possibilités permet de compléter sa propre opinion, d’évoluer favorablement.

26. Générosité

Je vis pour moi, mais aussi, en restant attentif aux autres.

27. Trouver un sens

Au niveau professionnel, réunir ces quatre critères est essentiel :

  • Ce que l’on aime
  • Ce pour quoi on est doué
  • Ce dont le monde à besoin
  • Ce qui peut être rémunéré

Bienvenue dans le concept japonais de l’Ikigai !!

Ikigaï

28. L’intuition

Il semblerait que l’être humain n’utilise que 10% de son cerveau. Quant au reste…

L’intuition est plus ou moins développée chez les uns ou chez les autres. Parfois, elle est porteuse ; parfois, dangereuse. L’accueillir comme un élément de réflexion peut se révéler très utile.

29. La phrase la plus dangereuse du monde ?

“On a toujours fait comme ça !”

30. Action !

Procrastiner et ruminer renforce le repliement sur soi.

L’action est généralement salutaire (alors que l’ampleur de la tâche est souvent bien moindre que ce que l’on craignait initialement!).

31. Le temps

La vie est longue… mais ça passe vite ! 

32. Apprendre, apprendre, et apprendre encore

Apprendre

L’école, les cours, l’université : c’est bien. Compléter ses connaissances, tout au long de sa vie, en fonction de ses propres aspirations, de ses propres envies : c’est mieux.

Des sources, des moyens ? Aujourd’hui, il en existe tout plein ! Articles, livres (dont online), formations, MOOC, séminaires, groupes de discussion, App’s, blogs et autres vlogs, conférences, …

33. La fameuse “zone de confort”

Notre environnement proche (et donc connu) est forcément confortable.

Mais que nous apprend-il encore lorsqu’il est complètement exploré ? 

34. Trop d’information tue l’information

Via notre Smartphone, nous avons toutes et tous accès en permanence à une quantité infinie d’informations. Chaque émetteur de chacune d’entre elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour capter l’attention du plus grand nombre. En conséquence, nous sommes tous inondés, assaillis.

Il est inutile, voire même contre-productif, de tout écouter, de tout regarder, de tout lire. Trier, cibler est nécessaire, en trouvant le juste équilibre entre diversification et dispersion.

35. Le bonheur…

… n’est pas une destination finale, mais bien un perpétuel voyage.

36. Je suis unique !

Chaque expérience de vie est unique, et exclusive.

Se comparer à l’autre est enrichissant.

Toute frustration est par ailleurs inutile.

37. Vite ou loin ?

Aller vite en étant tout seul, c’est bien.

Aller moins loin, mais ensemble, c’est parfois mieux.

38. Et surtout…

Je vis mes rêves !

Dream catcher

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez nous contacter ?

5 + 5 =

Quelques articles récents, issus de différentes thématiques...